Aller directement au contenu

Les aides PAC pourront être versées de manière anticipée.

Hier, lundi 17 Octobre, Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, a annoncé avoir eu l’accord de l’Union Européenne pour procéder à un versement anticipé de certaines aides PAC. Les versements ont déjà commencé et la totalité des aides versées par anticipation atteindra plus de 3,7 milliards d’euros.

Hier, lundi 17 Octobre, Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, a annoncé avoir eu l’accord de l’Union Européenne pour procéder à un versement anticipé de certaines aides PAC. Les versements ont déjà commencé et la totalité des aides versées par anticipation atteindra plus de 3,7 milliards d’euros.

Alors qu’en temps normal les aides ne commencent à être versées qu’au 1er décembre, le gouvernement français a obtenu de Bruxelles un versement précoce eut égard aux conditions particulièrement difficiles qu’ont connu les exploitants agricoles cette année, notamment la sécheresse du printemps. Les aides vont se répartir comme suit : 

  • 27 000 éleveurs d’ovins et de caprins (97% des demandeurs) vont percevoir un versement anticipé de près de  50% des aides soit un montant total de 60 millions d’euros.
  • 39 700 éleveurs bovins vont bénéficier d’une avance de 80% sur la Prime au Maintien du Troupeau de Vache Allaitantes (PMTVA) et de 60% sur l’aide nationale complémentaire. Cela représente un montant total de 300 millions d’euros.
  • 45 000 agriculteurs vont toucher par anticipation 75% de la Prime Herbagère et Agro Environnementale (PHAE), représentant 151 millions d’euros.
  • 85 000 agriculteurs ont d’ores et déjà touché une avance de 75% de l’Indemnité Compensatoire de Handicap Naturel (ICHN), pour environ 400 millions d’euros.
  • Enfin, 337 000 exploitations bénéficieront d’une avance de 50% de l’aide découplée, soit 3,28 milliards d’euros.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend