Aller directement au contenu

Les anti-OGM passent à l’action.

Le 5 avril 2011 une centaine de militants anti-OGM avait investi les locaux d’un entrepôt d'aliments pour bétail du groupe Cecab (Centrale des coopératives agricoles bretonnes) à une trentaine de kilomètres de Vannes. Ils viennent d’être délogés par une centaine de gendarmes mobiles ; l’opération s’est déroulée sans heurts. Ils continuent néanmoins

Le 5 avril 2011 une centaine de militants anti-OGM avait investi les locaux d’un entrepôt d’aliments pour bétail du groupe Cecab (Centrale des coopératives agricoles bretonnes) à une trentaine de kilomètres de Vannes. Ils viennent d’être délogés par une centaine de gendarmes mobiles ; l’opération s’est déroulée sans heurts. Ils continuent néanmoins d’empêcher le travail de reprendre. Les revendications des manifestants concernent « un moratoire immédiat sur l’importation d’OGM dans les pays européens » ainsi que « la transparence sur l’étiquette permettant un choix clair des produits issus d’animaux nourris avec ou sans OGM ». La Cecab a été visée car elle est accusée par les manifestants d’avoir importé des tourteaux de soja OGM en provenance d’Amérique Latine.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend