Aller directement au contenu

Les champignons aussi ont besoin de prendre l’air !

Une expérience réalisée par des chercheurs chinois a permis de découvrir que le pourcentage d'oxygène présent dans l'atmosphère a des impacts sur la longévité et la qualité des champignons frais.

Une expérience réalisée par des chercheurs chinois a permis de découvrir que le pourcentage d’oxygène présent dans l’atmosphère a des impacts sur la longévité et la qualité des champignons frais. La comparaison entre des champignons conservés à l’air libre, dans une atmosphère à 80 % et à 100 % d’O2 sur une période de rétention de 12 jours, à une température de 2°C, a montré que la conservation sous atmosphère contrôlée à 100 % est particulièrement efficace. Celle-ci permet en effet de prolonger la durée de vie et la qualité des champignons frais.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend