Aller directement au contenu

Les droits de douane de l’UE supprimés sur les homards

Dans le cadre du premier accord de réduction tarifaire entre l’UE et les États-Unis depuis 20 ans, les deux partenaires ont convenu le 21 août dernier de supprimer ou de réduire les droits de douane pour un petit nombre de lignes tarifaires couvrant 168 millions d’euros d’exportations de l’UE et des États-Unis.  Le Parlement a ainsi accepté de supprimer …

Les droits de douane de l’UE supprimés sur les homards
Le Parlement a ainsi accepté de supprimer les droits de douane de l’UE sur les homards en échange de l’abaissement des droits américains sur un éventail d’exportations de l’UE.

Dans le cadre du premier accord de réduction tarifaire entre l’UE et les États-Unis depuis 20 ans, les deux partenaires ont convenu le 21 août dernier de supprimer ou de réduire les droits de douane pour un petit nombre de lignes tarifaires couvrant 168 millions d’euros d’exportations de l’UE et des États-Unis. 

Le Parlement a ainsi accepté de supprimer les droits de douane de l’UE sur les homards en échange de l’abaissement des droits américains sur un éventail d’exportations de l’UE. En échange de la suppression des droits de douane sur les homards vivants ou congelés importés des États-Unis, l’UE bénéficiera d’une exonération de droits de douane d’une valeur économique comparable sur ses propres produits, tels que les plats préparés, certains objets en cristal et les briquets. Il s’agit de la première réduction des droits de douane négociée entre l’UE et les États-Unis en plus de 20 ans, et elle s’appliquera à tous les partenaires commerciaux de l’OMC. La résolution fait remarquer que l’UE et les États-Unis sont confrontés à un différend sur les droits de douane américains perçus en juin 2018 concernant l’aluminium et les produits agricoles européens. 

« Ces dernières années, des tensions ont marqué les relations commerciales entre l’UE et les États-Unis. Cet accord sur les homards est une offre de l’UE démontrant clairement que nous préférons la coopération à la confrontation. Les États-Unis doivent arrêter de pénaliser nos entreprises via des tarifs douaniers unilatéraux», a déclaré le rapporteur Bernd Lange (S&D, DE). Prochaines étapes, le Conseil devrait adopter le règlement en décembre. Après le vote en plénière et l’approbation du Conseil, le règlement entrera en vigueur le jour suivant sa publication au Journal officiel de l’UE, avec effet rétroactif à partir du 1er août 2020. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend