Aller directement au contenu

Les exploitations de porcs bretonnes prêtes à mettre la clé sous la porte !

En effet, la crise porcine qui frappe actuellement la France pourrait conduire un tiers des élevages de porcs bretons à déposer le bilan d'ici l'été 2011. Selon la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de Bretagnes, 5 %, soit 6000 d'entre eux, pourraient même fermer dans les semaines à venir.

En effet, la crise porcine qui frappe actuellement la France pourrait conduire un tiers des élevages de porcs bretons à déposer le bilan d’ici l’été 2011. Selon la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de Bretagnes, 5 %, soit 6000 d’entre eux, pourraient même fermer dans les semaines à venir. Face à ce contexte économique difficile, de nombreuses manifestations ont eu lieu devant les sites de production d’Aoste dans la Loire et cela dans le but de dénoncer les approvisionnements des industriels dans les États membres qui pratiquent des tarifs moins onéreux qu’en France. Par conséquent, les éleveurs réclament de la part des industriels d’apposer la mention « Viande de Porc Française » sur les produits frais et la salaison, au même titre que les distributeurs. La France voit en effet, sa part de marché régresser régulièrement alors même que 14,8 millions de porcs sont produits chaque année.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend