Aller directement au contenu

Les français et l’emballage alimentaire.

L’association Alliance Carton Nature (ACN) a rendu public une étude qu’elle avait commandé auprès de l’Institut français d'opinion publique (IFOP) concerant la « Perception des emballages alimentaires par les consommateurs ». ACN représente Tetra Pak, Sig Combibloc et Elopak, des fabricants de briques alimentaires.

L’association Alliance Carton Nature (ACN) a rendu public une étude qu’elle avait commandé auprès de l’Institut français d’opinion publique (IFOP) concerant la « Perception des emballages alimentaires par les consommateurs ». ACN représente Tetra Pak, Sig Combibloc et Elopak, des fabricants de briques alimentaires. Parmi les 1026 personnes interrogées, une majorité (60%) attend des emballages alimentaires qu’ils soient pratiques. La préoccupation environnementale est en progression : pour 31% des sondé, l’impact environnemental est le premier critère que doit remplir un emballage alimentaire. Le critère du poids n’entre en compte que pour 7% des sondés et celui de l’esthétique pour 2%. Pour les consommateurs, la praticité est principalement synonyme d’une « facilité à verser » (58%), « facilité à stocker » (50%), « facilité à ouvrir » (47%), « facilité à transporter » (30%) ou encore « facilité à vider » (15%). Sur le plan de l’environnement, l’exploitation des matières premières est primordial (30%) juste devant le transport des produits conditionnés (29%) et le traitement des déchets (27%), loin devant la fabrication de l’emballage (12%). En revanche, seuls 17% des sondés comprennent la notion de « ressource renouvelable ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend