Aller directement au contenu

Les IAA demandent un secrétaire d’Etat à l’agroalimentaire

Les industriels de l'agroalimentaire, qui avaient pour la première fois bénéficié d'un ministre délégué dans le gouvernement Ayrault avec Guillaume Garot, réclame un secrétaire d'État.

Les industriels de l’agroalimentaire, qui avaient pour la première fois bénéficié d’un ministre délégué dans le gouvernement Ayrault avec Guillaume Garot, réclame un secrétaire d’État. L’Ania estimait la semaine dernière que « l’agroalimentaire doit continuer d’être, parallèlement à l’amont agricole, au centre de l’action du ministère avec l’appui nécessaire d’un secrétaire d’État, compte tenu des problématiques complexes du secteur et de l’atout économique qu’il représente. » 
 

Secrétaire d’Etat à l’agroalimentaire : un suivi des dossiers nécessaire

La FGA CFDT a quant à elle affirmé hier qu’il «est primordial que les actions sur lesquelles l’ensemble des acteurs de la filière [qui ont été] engagés, se concrétisent dans les faits et fassent l’objet d’un suivi et de bilans d’étape réguliers sous cette même autorité.» 
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend