Aller directement au contenu

Les industriels retrouvent l’inspiration.

Si en 2009, le cabinet spécialisé XTC World Innovation, enregistrait une réduction sensible (15 % en France) des lancements de nouveaux produits dans la filière agroalimentaire, les industriels changent le ton pour la saison 2010-2011. Xavier Terlet, PDG de XTC, parle même de retrouver un rythme d’innovation d’avant crise d’ici 2011.

Si en 2009, le cabinet spécialisé XTC World Innovation, enregistrait une réduction sensible (15 % en France) des lancements de nouveaux produits dans la filière agroalimentaire, les industriels changent le ton pour la saison 2010-2011. Xavier Terlet, PDG de XTC, parle même de retrouver un rythme d’innovation d’avant crise d’ici 2011. Selon lui, les industriels et distributeurs ont privilégié, pendant la crise, la stratégie qui consistait à proposer de nombreuses promotions et réductions au détriment de leurs investissements en recherche et développement. Bien que beaucoup d’enseignes affirment avoir préservé leur financement R&D, l’INSEE a cependant enregistré en 2009, une chute de 14 % du nombre de lancement sur le marché. Il faut dire qu’innover en période de crise a un coût non négligeable pour les marques nationales qui doivent faire face aux MDD moins onéreuses et plus lucratives. Mais cette année marque la reprise des nouveautés, où les entreprises agroalimentaires n’hésitent plus à hypersegmenter un marché qui, selon Valérie Lobry, directrice du Salon International de l’Agroalimentaire (SIAL), est devenu mature. Bonne nouvelle, les consommateurs seront au rendez-vous.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend