Aller directement au contenu

Les Norvégiens voudraient ils se mettre à la production de fromage ?

Né du constat d’une différence de saveur entre des fromages de même nature fabriqués dans des laiteries distinctes, la société agroalimentaire norvégienne TINE a décidé d’investir dans la recherche et notamment sur celle de l’influence des bactéries domestiques. L'étude de ces bactéries permettrait en effet, de contrôler plus facilement la qualité des fromages en contrôlant en amont les bactéries …

Né du constat d’une différence de saveur entre des fromages de même nature fabriqués dans des laiteries distinctes, la société agroalimentaire norvégienne TINE a décidé d’investir dans la recherche et notamment sur celle de l’influence des bactéries domestiques. L’étude de ces bactéries permettrait en effet, de contrôler plus facilement la qualité des fromages en contrôlant en amont les bactéries responsables de sa maturation. De la même manière, les résultats de cette étude pourraient mettre en exergue les causes de la mauvaise qualité d’un fromage et ainsi y remédier en rendant le produit le plus stable possible. Ce projet d’étude s’est vu accorder un financement du conseil de recherche de Norvège et devrait se poursuivre jusqu’en 2013.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend