Aller directement au contenu

Les noyaux torréfiés : une alternative au café et bien plus encore

Fabriquer du café à base de noyaux de dates torréfiées, c'est possible, l'entreprise israélienne Update Foods le fait déjà.

Fabriquer du café à base de noyaux de dates torréfiées, c’est possible, l’entreprise israélienne Update Foods le fait déjà. L’entreprise acquiert sa matière première, la date, qui compose 97 % du produit fini, auprès de producteurs de dates israéliens, ravis de pouvoir se débarrasser de ce qui repréente pour eux un déchet, selon Food Navigator.
 
L’entreprise commercialise actuellement ses produits comme une alternative au café traditionnel, contenant tout de même 3 % de café torréfié, pour  des raisons de goût. Mais Update Foods n’entend pas s’arrêter au café et voit les noyaux moulus comme un nouvel ingrédient alimentaire. 
 
 

Noyaux de dates : déchets pour les uns, ingrédient pour les autres

« Les déchets des uns sont la matière première des autres », affirme Shay Cohen, cofondateur et directeur technique de la start-up, sur Food Navigator. Ce dernier expliquait qu’ils avaient commencé à s’intéresser aux alternatives du café après avoir découvert que son goût très distinctif provenait essentiellement du processus de torréfaction et que les techniques de décaféination utilisaient des produits chimiques, ce qui peut déplaire à certains consommateurs.
 
Au départ, les fondateurs de l’entreprise ne cherchaient pas forcément à créer une entreprise orientée développement durable « mais parfois, le durable et le financier ne font qu’un », affirme Shay Cohen. Les producteurs de dates donnent leurs déchets à Update Foods gratuitement et cette dernière prend en charge les coûts de transport : un système gagnant-gagnant.
 

Un ingrédient pas encore autorisé en Europe

Les noyaux de dates sont peu utilisés à des fins commerciales, mis à part pour en faire du biocarburant, selon le durecteur technique. En Israel, les noyaux de dates n’ont pas eu besoin d’être approuvé en tant que nouvel ingrédient car la date était déjà approuvé dans son entier par les autorités. Aux Etats-Unis, l’ingrédient bénéficie de la mention GRAS (Generally recognized as safe).
 
L’entreprise cherche désormais à obtenir les autorisations nécessaires à une commercialisation en Europe. Update Foods se tourne également vers la Russie pour une prochaine mise sur le marché. « La Russie est un marché intéressant pour les produits alternatifs, en particulier pour le café. J’ignore pour quoi », expliquait Shay Cohen.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend