Aller directement au contenu

Les parlementaires s’intéressent aux denrées alimentaires invendues

Les députés ont commencé à étudier la question du gaspillage alimentaire à l'Assemblée nationale, un bon moyen de redistribuer les invendus consommables à court terme ?

Les parlementaires s’intéressent aux denrées alimentaires invendues
Les députés se penchent depuis hier sur la question des invendus alimentaires et du gaspillage.

Alors que les procès récents de Français ayant récupéré des produits alimentaires dans les bennes des supermarchés ont ému la population et interrogent sur le gaspillage alimentaire : combat de l’année en Europe, l’Assemblée nationale ouvre les débats sur la redistribution de ces denrées invendues mais consommables à destination des organisations humanitaires.

Jusqu’à aujourd’hui, fouiller les bennes des supermarchés pour y récupérer des produits alimentaires jetés mais consommables est passible d’une lourde amende. Trois Français en ont d’ailleurs fait les frais cette semaine…

Pourtant, à l’heure de la grande lutte contre le gaspillage alimentaire, cela peut paraître indécent et la question d’une utilisation de ces denrées à des fins humanitaires mérite d’être posée. C’est là-dessus que les députés devront débattre jusqu’en mars 2015. Les débats sont ouverts et les interrogations nombreuses.

 Concilier sécurité des consommateurs et mesures anti-gaspillage

Le texte à l’étude a été déposé par le député UMP du Nord Jean-Pierre Decool qui suggère notamment que les invendus soient redistribués aux épiceries solidaires et association de lutte contre la précarité. Un point intéressant, qui pourrait faire l’unanimité si la question de la sécurité alimentaire ne trustait pas les débats.

En effet, lutter contre le gaspillage alimentaire et éviter le gaspillage alimentaire, l’équation est facile et arrange toutes les parties, cependant : comment assurer aux consommateurs de ne pas être affecté par les denrées qui lui seront remises. Allier santé et solidarité : le défi est rude mais pas insurmontable ! Rendez-vous en mars prochain pour en savoir plus.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend