Aller directement au contenu

Les petits pots de Blédina se rafraîchissent.

La célèbre marque de nutrition infantile a annoncé hier jeudi le lancement de sa nouvelle gamme de petits pots pour bébé. Ces derniers se distinguent nettement des autres produits de la marque grâce à une innovation majeure : ce sont des produits frais ! 

La célèbre marque de nutrition infantile a annoncé hier jeudi le lancement de sa nouvelle gamme de petits pots pour bébé. Ces derniers se distinguent nettement des autres produits de la marque grâce à une innovation majeure : ce sont des produits frais !

 

Les « Blédina du jour » comptent en effet 27 références, du plat au dessert des bébés de 4 à 12 mois.

Blédina du jour

Cette « innovation de rupture » a nécessité trois ans de travail, un investissement de 10 millions d’euros et une nouvelle ligne de production sur le site de Brive (19).

Ces petits pots révolutionnaires, qui seront vendus dans des meubles réfrigérés spécifiques positionnés au rayon puériculture, ont tout pour séduire les mamans : ils sont frais, fabriqués avec des produits français et d’origine 100% naturelle, ils s’appuient sur un procédé de fabrication innovant qui garantit une cuisson allégée et une mise au frais immédiate et les emballages sur fond blanc mettent en avant leur aspect sain et naturel. Que dire de mieux ?

Ils seront commercialisés dès le 6 juin prochain.

Meuble réfrigéré

 

Le positionnement de ces produits n’a rien d’étonnant : selon Emmanuelle Vignaud, la responsable du projet, si les petits pots sont considérés comme « sûrs et adaptés nutritionnellement, ils n’apportent pas entièrement satisfaction pour le goût, la texture et l’apparence ». Les Blédina du jour tentent donc de répondre à ces problèmes. « Nous voulons retrouver les mamans qui se sont éloignées de ces produits en raison du goût et rallier celles qui n’ont jamais été consommatrices avec des produits qui se rapprochent le plus possible du fait maison », confie Didier Lamblin, le directeur de la filiale.

 

Ils sont la réponse de Blédina à un véritable enjeu : redynamiser le marché de la nutrition infantile, en perte de vitesse. Le marché français est le premier mondial en termes de consommation par enfant, et représente 1,2 milliards d’euros, mais depuis trois ans il est à la peine (pour en savoir plus sur le marché de la nutrition infantile, n’hésitez pas à consulter notre analyse à ce sujet). Selon la responsable de Blédina, « on observe même depuis trois mois une légère décrue que l’on explique bien sûr par le contexte de crise mais aussi par le fait que les attentes des mamans ont assez largement évolué en matière d’alimentation diversifiée ».

Avec les Blédina du jour, la filiale de Danone compte bien atteindre 25% des parts de marché de l’alimentation diversifiée pour bébé. Elle s’appuie sur une politique tarifaire qui permet de rendre les produits accessibles à toutes les bourses : de 1,69€ à 3,70€ par produit.

 

Si les français adhèrent à cette nouvelle gamme de produits frais, d’autres pays européens pourraient bientôt voir ces petits pots d’un nouveau genre débarquer dans leurs rayons.

 

Source : agro-media.fr avec 20 Minutes (Claire Planchard), Le Figaro (Keren Lentschner) et Au féminin.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend