Aller directement au contenu

Les porcs français à la lettre.

Le SNIV-SNCP met tout en place pour pouvoir distinguer l’origine française des porcs. Ainsi, le marquage de la lettre « F » sur les carcasses a fait son apparition le 18 juillet 2011 sur l’ensemble du territoire français. Ce « F » permet d’identifier en un coup d’œil les animaux nés, élevés et abattus en France.

Le SNIV-SNCP met tout en place pour pouvoir distinguer l’origine française des porcs. Ainsi, le marquage de la lettre « F » sur les carcasses a fait son apparition le 18 juillet 2011 sur l’ensemble du territoire français. Ce « F » permet d’identifier en un coup d’œil les animaux nés, élevés et abattus en France. Les viandes et charcuteries ainsi marquées pourront alors bénéficier du logo VPF. Les abattoirs sont chargés du marquage après transmission des informations nécessaires par les organismes de pesée-classement. Ces derniers disposent des informations contenues dans le BD PORC qui suit les animaux de plus de 30 000 élevages dans l’ensemble de leurs mouvements. La lettre « F » est attribuée à un élevage et non à un animal, ainsi si un élevage reçoit un animal né ou élevé hors du territoire national il perdra la possibilité d’obtenir le précieux marquage sur l’ensemble de ses porcs. Une autre lettre vient s’ajouter au « F » : il s’agit de la marque « T », qui distingue les carcasses d’animaux respectant le Cahier des charges Qualité Traçabilité. 98% du cheptel français devrait ainsi pouvoir être marqué « F » et 90% « T ». Un premier pas vers une meilleure distinction et valorisation du made in France.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend