Aller directement au contenu

Les résultats de Nestlé sont au beau fixe !

Le plus gros groupe agroalimentaire mondial, Nestlé, a publié ses résultats du premier semestre. Ainsi, ces derniers révèlent que le suisse a dégagé un chiffre d’affaires de 41 milliards de francs suisses, soit une croissance organique de +7,5% et une croissance interne réelle de +4,8%.

Le plus gros groupe agroalimentaire mondial, Nestlé, a publié ses résultats du premier semestre. Ainsi, ces derniers révèlent que le suisse a dégagé un chiffre d’affaires de 41 milliards de francs suisses, soit une croissance organique de +7,5% et une croissance interne réelle de +4,8%. Pourtant, en termes de données publiées, ces revenus affichent une baisse de -12,9%, du fait de la revalorisation du franc suisse. Ainsi, l’effet de change a entraîné une baisse de l’activité de -13,9%, alors que les cessions ont pénalisé le groupe à hauteur de -6,6%. Les résultats de Nestlé dépassent néanmoins légèrement les attentes des analystes. Pour Paul Bucke, administrateur délégué du groupe suisse, « Nestlé a continué de bien progresser dans une période caractérisée par l’instabilité politique et économique, les catastrophes naturelles, la hausse des coûts des matières premières et, bien sûr, la force du franc suisse. Ces éléments contribuent à rendre l’environnement extrêmement rude, volatil et compétitif. Toutefois, par l’exploitation de nos avantages concurrentiels, l’investissement dans nos moteurs de croissance et l’excellence en matière d’efficience et d’efficacité opérationnelle, nous avons réussi à générer de la croissance non seulement dans les marchés émergents, mais aussi dans les pays développés, spécialement en Europe ». Nestlé confirme ainsi ses prévisions : « pour l’ensemble de l’année, nous prévoyons une croissance organique située en haut de la fourchette de 5% à 6%, combinée à une augmentation de la marge à taux de change constants ». Le groupe suisse mise en effet sur « d’importantes opportunités » afin d’atteindre ses objectifs stratégiques de croissance, « à la fois par croissance organique et par des acquisitions ciblées ». L’entreprise a en effet décidé de ne pas relancer de programmes de rachats d’actions. En revanche, Nestlé a choisi de miser sur une usine de café au Vietnam. Il a ainsi annoncé son intention d’investir pas moins de 270 millions de dollars dans une usine située à Dong Nai.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend