Aller directement au contenu

Les salariés de Mamie Nova ne lui disent pas merci !

Les 136 salariés de la laiterie Novandie à Maromme (Seine-Maritime), spécialisée dans les yaourts brassés natures et aux fruits sous marque Mamie Nova (20% des volumes de production) et sous marques de distributeurs (80%), étaient en grève les 5 et 6 mai derniers : le projet de transfert d’une chaîne de production

Les 136 salariés de la laiterie Novandie à Maromme (Seine-Maritime), spécialisée dans les yaourts brassés natures et aux fruits sous marque Mamie Nova (20% des volumes de production) et sous marques de distributeurs (80%), étaient en grève les 5 et 6 mai derniers : le projet de transfert d’une chaîne de production vers une autre usine du groupe Andros les inquiète. « Notre production de yaourts passera de 76 000 à 64 000 tonnes par an, soit près de 20 % de capacité en moins… Dans quelque temps, la direction nous dira que ce site n’est plus rentable ! D’autant plus que cette même direction nous a indiqué précédemment que son seuil de rentabilité se situait à 100 000 tonnes par an. » déclare Jean-Claude Amand, le délégué CFDT du site. La réponse du directeur du site, Olivier Rudaux, ne s’est pas fait attendre : « Pas du tout ! Il s’agit d’une réorganisation industrielle liée aux charges et pour préserver l’emploi sur chaque usine. Nous perdons ou gagnons régulièrement des marchés, ce qui nous pousse à déplacer tout aussi régulièrement les productions. Je comprends parfaitement l’inquiétude légitime des salariés, mais ce qui se passe reste pour moi un non-évènement. Les 136 salariés en CDI n’ont rien à craindre. »

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend