Aller directement au contenu

Les valeurs nutritionnelles vont devenir obligatoires sur les produits alimentaires.

Les premières démarches officielles ont débuté ce mardi 06 décembre : les ministres européens de la Santé, réunis à Bruxelles, ont accepté en première lecture un projet de règlement qui prévoit, pour la première fois, de rendre obligatoire l’étiquetage nutritionnel des produits alimentaires : la valeur énergétique et les quantités de certains nutriments (graisses,

Les premières démarches officielles ont débuté ce mardi 06 décembre : les ministres européens de la Santé, réunis à Bruxelles, ont accepté en première lecture un projet de règlement qui prévoit, pour la première fois, de rendre obligatoire l’étiquetage nutritionnel des produits alimentaires : la valeur énergétique et les quantités de certains nutriments (graisses, acides gras saturés, glucides, protéines, sucres et sel). Des exemptions ont cependant été définies : les boissons alcoolisées dont le vin, la bière et les spiritueux (pas les mélanges alcoolisés sucrés), mais aussi les denrées alimentaires non préemballées et les produits artisanaux, afin de ne pas engager les PME et les petits producteurs sur des procédures trop lourdes. La forme finale de présentation de ces informations nutritionnelles n’est pas totalement arrêtée cependant il semblerait que le règlement laissera assez de souplesses aux fabricants dans la mesure où l’information est intelligible pour le consommateur. Ce projet de règlement, qui vise à faire face à la montée en flèche de l’obésité et du diabète en Europe, devra passer en deuxième lecture avant toute officialisation.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend