Aller directement au contenu

Les Volailles du Périgord pourrait y laisser ses plumes.

Selon une dépêche AFP, l’entreprise agroalimentaire spécialisée dans la production de volailles et lapins à destination des grandes et moyennes surfaces, Les Volailles du Périgord, a été placée en redressement judiciaire la semaine dernière.

Selon une dépêche AFP, l’entreprise agroalimentaire spécialisée dans la production de volailles et lapins à destination des grandes et moyennes surfaces, Les Volailles du Périgord, a été placée en redressement judiciaire la semaine dernière.

C’est le tribunal de commerce de Périgueux qui en a décidé ainsi, suite au dépôt de bilan de l’entreprise : « lors d’une audience spéciale mercredi, la société a déposé le bilan, il y a environ neuf millions d’euros de passif et l’entreprise a été placée en redressement judiciaire jusqu’au 7 février », précisait Me Patrice Reboul, l’avocat des salariés, à l’AFP.

Il a également indiqué qu’un repreneur se serait déjà fait connaître, le groupe agroalimentaire Maïsadour.

Les Volailles du Périgord, basée à Terrasson (Dordogne), emploie aujourd’hui 230 salariés et dispose de 250 fournisseurs. Cette entreprise familiale appartenant à la famille Gaye semble connaître un « antagonisme » très fort entre une partie du personnel et les employeurs, selon Me Reboul. « Quarante-six salariés sont aux prud’hommes dans l’attente d’une décision prévue le 28 février, pour des heures supplémentaires non payées à leur taux majoré, des problèmes de discrimination et de travail dissimulé » affirme-t-il.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend