Aller directement au contenu

Lesieur mise sur l’huile de coude pour 2011 !

La société spécialisée dans les huiles alimentaires et les sauces aux condiments, Lesieur, prévoit une année à venir difficile. Après s'être vu refuser une majoration de 10 % de ses produits auprès de la grande distribution, celle-ci devra redoubler d'efforts pour faire face à l'envolée du prix des matières premières agricoles.

La société spécialisée dans les huiles alimentaires et les sauces aux condiments, Lesieur, prévoit une année à venir difficile. Après s’être vu refuser une majoration de 10 % de ses produits auprès de la grande distribution, celle-ci devra redoubler d’efforts pour faire face à l’envolée du prix des matières premières agricoles. Selon les chiffres annoncés par Lesieur, les cours du colza auraient augmenté de 17 %, le tournesol de 26 %, l’arachide de 29 % et enfin les jaunes d’œufs de 40 % sous l’influence de la spéculation des marchés boursiers. Seule solution pour la société de faire face à la hausse de ses coûts de production : l’innovation. Pour cela, elle envisage, dès janvier 2011, d’investir le marché de la moutarde et d’affronter grâce à une nouvelle moutarde en tube, le géant du secteur Unilever (détenteur des marques Amora et Maille). L’objectif de Lesieur étant de gagner 2 % de part de marché sur ce secteur en croissance de 4 % (en volume et en valeur), d’ici à la fin 2011. Présente sur l’ensemble de la filière huile, de l’achat des matières premières jusqu’à l’embouteillage, la société se positionne à l’heure actuelle en 3ème position sur le marché des sauces condimentaires, derrière Amora et Bénédicta. Une situation qu’elle espère bien retourner afin d’atteindre la deuxième marche du podium d’ici 2015.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend