Aller directement au contenu

L’huile de palme booste les cours du colza et du soja

Quand les chiffres du colza connaissent un rebond inédit : grâce à l'huile de palme et du pétrole. Les chutes des uns, booste l'autre.

L’huile de palme booste les cours du colza et du soja
Une situation agro-climatique optimale pour la sélection et la multiplication des semences de colza et de céréales.

Bonne nouvelle pour les cours du colza et du soja qui étaient en hausse en début de semaine et qui ont pu profiter d’une tempête en Malaisie… qui a fait grimper les tarifs de l’huile de palme. Un regain qui fait du bien à la filière oléagineuse.

Qui aurait cru que des pluies diluviennes qui noient les récoltes d’huile de palme en Malaisie pouvaient booster les cours du colza et du soja partout ailleurs ? Et pourtant, le marché en berne de l’huile de palme a eu pour conséquences directes de faire gagner des euros au colza et plus encore au soja. C’est sans doute ce qu’on appelle « l’effet papillon ».

La chute du prix du baril de pétrole aide aussi

Selon les chiffres d’Euronext, le colza gagnait un euro par tonne sur le marché français et le soja réalisait un véritable bond de 6 euros par tonne.  Des chiffres qui pourraient encore grimper, notamment pour le colza mais cette fois, grâce aux prix ridiculement bas du baril de pétrole.

L’Or noir connaît son taux le plus bas et logiquement, cela devrait faire grimper les prix de l’huile de colza… le biocarburant. Pas très bon pour nos portefeuilles mais un stimulant nécessaire à l’économie des oléagineux. Reste à savoir combien de temps va encore durer l’embellie pour le colza.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend