Aller directement au contenu

Lou Légumes accélère son plan de relocalisation de culture de champignons frais en France

Avec la crise sanitaire que traverse la France, la volonté de relocaliser les productions sur notre territoire est plus que jamais d’actualité. Lou Légumes se positionne comme porte étendard du champignons frais et annonce des investissements conséquents et des créations d’emplois.  Créé en 2009, la marque Lou affichait son ambition de développer la consommation du champignon frais. En 2015 …

Lou Légumes accélère son plan de relocalisation de culture de champignons frais en France
Lou Légumes annonce la mise en construction de sa deuxième champignonnière dédiée aux champignons Bio, à Landivy.

Avec la crise sanitaire que traverse la France, la volonté de relocaliser les productions sur notre territoire est plus que jamais d’actualité. Lou Légumes se positionne comme porte étendard du champignons frais et annonce des investissements conséquents et des créations d’emplois. 

Créé en 2009, la marque Lou affichait son ambition de développer la consommation du champignon frais. En 2015 l’entreprise a démarré son plan de relocalisation de pro- duction de champignons frais en France avec son premier site à Poilley (35).

Exclusivement dédié à la production de champignons Bio

Aujourd’hui, elle annonce la mise en construction de sa deuxième champignonnière dédiée aux champignons Bio, à Landivy. Les travaux débuteront en septembre pour une mise en service en juin 2021. Cette nouvelle champignonnière présente l’avantage logistique d’être proche, tout en offrant un nouveau bassin d’emplois à l’entreprise. 

La champignonnière de Poilley, quant à elle, sera pourvu d’une extension de 1 800 m2, composée de deux nouvelles salles de culture, pour une production annuelle de 4 500 tonnes. Le site sera également doté d’une nouvelle zone logistique et de transformation. 

Le nouveau site de Landivy sera exclusivement dédié à la production de champignons Bio : blancs, Bella rosés et pleurotes, pour faire face à une demande grandissante des consommateurs, de plus en plus acteurs dans leurs achats. 

4 500 tonnes de champignons bio par an

Le marché des fruits et légumes Bio a connu une croissance de +19% entre 2018 et 2019, et il affiche un boom de + 41% depuis le début de la crise sanitaire. Sur un terrain de 33 000 m2, la champignonnière de 11 550 m2 abritera 26 salles de culture, pour une capacité de production totale d’environ 4 500 tonnes de champignons bio par an. Le site de Landivy permettra la création de 150 postes en CDI dès mars 2021. 

Dans le respect de l’environnement

Lou Légumes, adhérent à l’association Demain la Terre, prévoit des aménagements spécifiques en phase avec ses objectifs de développement durable : à titre d’exemple, à Poilley tout comme à Landivy, des panneaux photovoltaïques seront installés, ainsi que des ruches pour favoriser la biodiversité. Les espaces verts, quant à eux, seront entretenus par des moutons. Enfin, des systèmes de récupération des calories seront installés pour l’optimisation de la consommation énergétique. Par ailleurs, l’entreprise a fait le choix du zéro pesticide sur ses sites de production dès ses débuts. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend