Aller directement au contenu

Maïs : l’alimentation animale fait chuter le stock de maïs

Le stock mondial de maïs revu à la baisse. C'est une nouvelle surprenante qu'a annoncé le ministère américain de l'Agriculture (USDA), en réévaluant le stock mondial de maïs à 160,23 millions de tonnes ce mois-ci, contre 162,46 Mt le mois dernier.

Le stock mondial de maïs revu à la baisse. C’est une nouvelle surprenante qu’a annoncé le ministère américain de l’Agriculture (USDA), en réévaluant le stock mondial de maïs à 160,23 millions de tonnes ce mois-ci, contre 162,46 Mt le mois dernier. Le stock recule même aux États-Unis, pourtant premier producteur mondial de la céréale. Il est aujourd’hui estimé à 41,44 millions de tonnes, soit quatre tonnes de moins que le mois dernier. 
 

Alimentation animale : consommation de maïs en hausse

« Les prévisions de stocks s’amenuisent parce que la consommation d’alimentation animale à base de maïs est revue à la hausse, en raison d’un regain de compétitivité du maïs », a expliqué la directrice des relations internationales d’Agritel, Hélène Morin. 
 
Le prix de maïs est en effet actuellement très bas. Début janvier, le boisseau de maïs se négociait en dessous de 4,10 dollars, soit moitié moins qu’en août 2012. Ce niveau n’avait pas été atteint depuis l’été 2010. 
 

L’engouement pour le maïs nuit au blé

Mais cet enthousiasme pour le maïs nuit au blé. Face à la demande accrue d’alimentation animale à base de maïs, la consommation de blé diminue. Le stock mondial de blé a ainsi été revu à la hausse à 185,4 millions de tonnes, soit 2,5 millions de plus que le mois dernier. La production mondiale est elle aussi en augmentation, tirée par les productions accrues en Chine et en Russie. Mais cette hausse des stocks a des conséquences négatives sur le cours du blé, qui était en baisse en début de semaine. 
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend