Aller directement au contenu

Maïsadour conquiert la Comtesse du Barry.

MVVH, holding née du rapprochement des groupes coopératifs Maïsadour, Vivadour et Val de Sèvre, a pris le 30 mai 2011 le contrôle de l’entreprise Comtesse du Barry, située dans le Gers. Delpeyrat, entre autres, est une filiale du groupe Maïsadour et représente 2 000 salariés et plus de 300 M€ de chiffre d’affaires.

MVVH, holding née du rapprochement des groupes coopératifs Maïsadour, Vivadour et Val de Sèvre, a pris le 30 mai 2011 le contrôle de l’entreprise Comtesse du Barry, située dans le Gers. Delpeyrat, entre autres, est une filiale du groupe Maïsadour et représente 2 000 salariés et plus de 300 M€ de chiffre d’affaires. Comtesse du Barry, au contraire, est une société familiale bien plus modeste, avec ses 200 employés et ses 30 M€ de chiffre d’affaires. Pourtant, c’est une complémentarité qui est visée par Thierry Blandinières, le président de Delpeyrat, directeur général de Maïsadour et nouveau président de Comtesse du Barry : « [cette] marque haut de gamme vendue en boutiques, est complémentaire de Delpeyrat, distribué en grande surface ». L’objectif affiché par le repreneur est une croissance du CA de 10% par an, ainsi que l’ouverture de boutiques aussi bien en France qu’à l’étranger (dans les capitales européennes et en Chine). Profondément ancrée dans l’histoire, Comtesse du Barry a été fondée en 1908 et était alors pionnière dans la vente par correspondance de foie gras. L’entreprise était en difficultés depuis un an, et devait se contenter d’ouvertures dans des villes moyennes, car l’investissement nécessaire était plus modéré que dans les métropoles. MVVH semble vouloir préserver l’aspect familial de l’entreprise, en maintenant Luc Bramel, membre de la 4ème génération de la famille Dubarry, au poste de directeur général.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend