Aller directement au contenu

Manifestation nationale des producteurs laitiers.

Ce lundi 23 mai 2011, environ 500 producteurs de lait sont venus de toute la France manifester à Angers. Objectif du rassemblement organisé par l'APLI (Association des producteurs de lait indépendants) : dénoncer la contractualisation mais également la faiblesse des prix du lait actuels.

Ce lundi 23 mai 2011, environ 500 producteurs de lait sont venus de toute la France manifester à Angers. Objectif du rassemblement organisé par l’APLI (Association des producteurs de lait indépendants) : dénoncer la contractualisation mais également la faiblesse des prix du lait actuels. Les producteurs laitiers souhaitent une régulation à l’échelle nationale et européenne : « on veut créer une agence de régulation européenne, mettre une place une régulation et des prix référentiels pour toute l’Europe », a précisé Paul de Montvalon, président de l’Office du Lait. Les producteurs sont excédés : « on s’en tire aujourd’hui parce qu’on bosse 75 à 80 heures par semaine c’est tout. Le prix de vente reste inférieur au coût de production », s’indigne Richard Blanc, un important producteur à Wallers-en-Fegne (Nord, deux millions de litres de lait par an). Un agacement général exacerbé par la sécheresse qui touche actuellement le pays et qui induit une augmentation du coût de production par manque de fourrage. Un surcoût estimé à 47 euros par tonne de lait produite.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend