Aller directement au contenu

McDo, la sécurité sanitaire avant tout !

Mc Donald’s France, c’est 1 196 restaurants, 58 000 employés et un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros. Aussi, aux vues de ces enjeux économiques, on comprend pourquoi le spécialiste du fast food a fait de la maîtrise de la sécurité sanitaire dans ses restaurants une priorité.

Mc Donald’s France, c’est 1 196 restaurants, 58 000 employés et un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros. Aussi, aux vues de ces enjeux économiques, on comprend pourquoi le spécialiste du fast food a fait de la maîtrise de la sécurité sanitaire dans ses restaurants une priorité. Avec ses procédés de fabrication uniformisés et ses nombreux produits communs, l’enseigne qui arbore fièrement son « M » jaune a mis en place des procédures draconiennes sur tous ses sites, faisant ainsi de la sécurité sanitaire son credo.

Un article paru dans La Provence du lundi 29 août présentait à ce sujet les coulisses du restaurant McDo de Sainte-Marguerite Palais des Sports (8ème arrondissement de Marseille). Ce dernier appartient à la société BI SAS présidée par Francesco Brescia, le plus important franchisé McDonald’s de la région Aix-Marseille. Le quotidien provençal raconte que ce restaurant en question avait été cité à tort lors d’un dramatique fait divers survenu en juin dernier, lors duquel un jeune homme de 22 ans était décédé à la suite des complications d’une angine. Leur fils ayant récemment mangé dans ce McDonald’s, ses parents avaient tenté de rapprocher les deux évènements. Et malgré la mise hors de cause de l’enseigne, le chiffre d’affaires de BI SAS avait régressé de 30% dans les semaines suivant l’incident, et n’a d’ailleurs toujours pas retrouvé son niveau d’origine. Stéphane Brescia, directeur général du groupe fondé par son père en 1986, expliquait alors : « Compte tenu de sa notoriété et de la puissance qu’on lui prête, McDonald’s est l’une des marques les plus surexposées. Dès que quelque chose cloche sur le plan alimentaire, c’est forcément la faute des McDo. Nous sommes régulièrement la cible des rumeurs les plus folles, notamment sur Internet ». C’est pourquoi l’enseigne de restauration rapide réalise nombre de mesures pour garantir la sécurité sanitaire de ses produits :

  • Elle fait réaliser 80 contrôles de température sur les 12 à 14 tonnes de produits congelés, frais, ultra-frais et secs livrés puis stockés chaque semaine dans le restaurant de Sainte-Marguerite.
  • De plus, les techniques de traçabilité mises en place permettent de retrouver l’animal à l’origine de la viande en 3 heures, et en 8 le champ dont provient la farine utilisée dans le pain des hamburgers.
  • S’ajoutent également les systèmes de gestion électronique des tables de cuisson qui permettent de cuire la viande à cœur à plus de 65°C, température nécessaire pour tuer toutes les bactéries.
  • Enfin, chaque sandwich ne reste disponible pour les clients que 10 minutes. Il finira sinon à la poubelle, comme l’intégralité des produits contenus dans les chambres froides si celles-ci voyaient leur température s’élever au-dessus de -14°C.

Les employés sont également mis à contribution, puisqu’ils ont l’obligation de se laver les mains pendant une durée de 30 secondes toutes les 30 minutes. Et selon le directeur du McDonald’s, le 10ème plus grand de France, la cadence liée au fast food (ici 4 000 clients par jour, 120 voitures par heure au McDrive) est complètement compatible avec les procédures de sécurité sanitaire mises en place. Attention cependant, McDonald’s ne peut maîtriser la propreté de vos mains quand vous consommez vos hamburgers avec les doigts !

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend