Aller directement au contenu

Négociations exclusives entre Rémy Cointreau et EPI.

Le groupe Rémy Cointreau avait annoncé en novembre dernier la mise en vente de ses champagnes, dont la rentabilité est inférieure à la moyenne du secteur, pour se concentrer sur ses marques à plus forte valeur ajoutée. Avec un chiffre d'affaires de 97 millions d'euros, soit environ 12% des ventes du groupe,

Le groupe Rémy Cointreau avait annoncé en novembre dernier la mise en vente de ses champagnes, dont la rentabilité est inférieure à la moyenne du secteur, pour se concentrer sur ses marques à plus forte valeur ajoutée. Avec un chiffre d’affaires de 97 millions d’euros, soit environ 12% des ventes du groupe, l’activité champagne a clôturé l’exercice 2009-2010 avec une perte opérationnelle de 4 millions d’euros. Rémy Cointreau est ainsi entré en négociations exclusives avec EPI, la holding intégralement contrôlée par la famille Descours, pour la cession de sa branche champagne, avec notamment les marques Piper Heidsieck et Charles Heidsieck. EPI détient des marques françaises dans l’habillement haut-de-gamme (J.M Weston, Bonpoint, Alain Figaret, Michel Perry…) et son seul lien avec le monde du vin est Le Château La Verrerie, acquis en 1981. Les analystes estiment entre 400 et 500 millions d’euros l’opération.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend