Aller directement au contenu

Nestlé inaugure une nouvelle unité de production à Konolfingen

Nestlé a inauguré aujourd'hui, en présence de la Secrétaire d’Etat à l’économie Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch, de Heiko Schipper, Directeur général-adjoint, en charge de Nestlé Nutrition et de Christophe Cornu, directeur général de Nestlé Suisse SA, une nouvelle unité de production à Konolfingen (BE).

Nestlé inaugure une nouvelle unité de production à Konolfingen
Peter Brabeck-Letmathe, actuel président du Conseil d’administration de Nestlé, ne se représentera pas. Le groupe prépare sa succession.

Dotée des dernières technologies, cette nouvelle ligne produit des formules infantiles à très haute valeur ajoutée pour répondre à la demande des consommateurs de quelque 90 pays.
Durant les dix dernières années, Nestlé a investi près de 600 millions de francs pour l’extension des capacités de production du site avec la création de 200 postes de travail qualifié sur les cinq dernières années.

Avec cette dernière extension, d’un montant de 82 millions de francs, Konolfingen renforce ainsi sa position de centre global d’expertise en matière de formules infantiles, de céréales pour enfant, de probiotiques et de solutions spécifiques pour des besoins nutritionnels complexes de nourrissons et jeunes enfants.

Des créations d’emplois à la clé

Ces produits sont manufacturés à Konolfingen avec des ingrédients de haute qualité et fabriqués selon les derniers procédés technologiques et sur une expérience de fabrication de plus de 120 ans. Konolfingen s’approvisionne auprès des producteurs de lait de la région, lesquels ont vu leurs ventes de lait doubler depuis 2005, une tendance qui devrait continuer sur les prochaines années.

Konolfingen bénéficie également des capacités d’innovation et d’expertise apportées par le Centre de technologies de produits (PTC) de Nestlé basé également sur le site. Dotée des dernières technologies, cette nouvelle unité est également plus efficiente en matière énergétique avec une diminution de l’ordre de 15 % des émissions de CO2 par tonne de produits. Une réduction qui fait de cette ligne une unité « best in class ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend