Aller directement au contenu

Nestlé s’engage dans la recherche.

Nestlé s’engage dans la recherche. Le groupe vient d’investir dans une nouvelle filiale et dans un institut consacré à la prévention de l'obésité, du diabète et de la maladie d’Alzheimer. La première entité sera baptisée « Nestlé Health science » et ouvrira ses portes au 1er janvier 2011 sous la direction de Luis Cantarell.

Nestlé s’engage dans la recherche. Le groupe vient d’investir dans une nouvelle filiale et dans un institut consacré à la prévention de l’obésité, du diabète et de la maladie d’Alzheimer. La première entité sera baptisée « Nestlé Health science » et ouvrira ses portes au 1er janvier 2011 sous la direction de Luis Cantarell. Celle-ci rejoindra le pôle d’activités « nutrition et santé » du groupe, qui a généré l’an dernier pas moins de 1,2 milliard d’euros. La seconde entité, « l’Institut des sciences de la santé de Nestlé », sera quant à elle intégrée au réseau mondial de recherche et de développement de la société. Nestlé projette d’investir plusieurs millions d’euros à terme dans cette infrastructure afin de se concentrer sur le secteur du biomédical et de s’associer à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend