Aller directement au contenu

Nouvelles tensions sur le prix du lait

Les industriels du lait se retrouvent dans l'impasse. Selon eux, ils seront dans l'impossibilité d'assumer des frais supplémentaires de 700 millions d'euros en 2014, dus à la hausse des prix du lait aux producteurs.

Les industriels du lait se retrouvent dans l’impasse. Selon eux, ils seront dans l’impossibilité d’assumer des frais supplémentaires de 700 millions d’euros en 2014, dus à la hausse des prix du lait aux producteurs. Le prix du lait a en effet flambé en 2013, augmentant de 9 % à 344 euros pour 1 000 litres. 
 

Crise du lait : les grands perdants sont les industriels

Le résultat net dégagé en 2013 par les entreprises privées et les coopératives réunies est de l’ordre de 300 millions d’euros, selon une étude du Crédit Agricole. La Fédération nationale de l’industrie laitière (Fnil), a ainsi prévenu que ses adhérents « ne pourront pas supporter seuls un deuxième choc tarifaire à l’image de celui de 2013. […] Nous appelons les distributeurs à bouger et à prendre conscience des difficultés de la filière comme l’a fait Serge Papin (Système U) », a déclaré Olivier Picot, président de la Fnil. 
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend