Aller directement au contenu

Nutrition animale : Neovia, ex-InVivo NSA, veut croquer le brésilien Nutrizon

Le rachat envisagé de Nutrizon, encore soumis à l’accord préalable des autorités de la concurrence, va renforcer la couverture géographique de Neovia au Brésil et conforter ses positions en aquaculture, pet food et ruminants. Véritable pionnier de la nutrition animale dans la région Nord du Brésil, Nutrizon permettra à Neovia de prendre position dans une région stratégique en croissance, …

Nutrition animale : Neovia, ex-InVivo NSA, veut croquer le brésilien Nutrizon
Déterminé à ouvrir de nouvelles voies pour relever les défis de l’agroalimentaire 4.0, InVivo, accélère la transformation numérique de ses métiers, au service du monde agricole.

Le rachat envisagé de Nutrizon, encore soumis à l’accord préalable des autorités de la concurrence, va renforcer la couverture géographique de Neovia au Brésil et conforter ses positions en aquaculture, pet food et ruminants. Véritable pionnier de la nutrition animale dans la région Nord du Brésil, Nutrizon permettra à Neovia de prendre position dans une région stratégique en croissance, d’acquérir une société forte en aquaculture et en pet food, et de renforcer son activité export (Pérou, Bolivie, Equateur, …) du fait de la proximité de ses installations avec les grands axes routiers et fluviaux régionaux.

La société Nutrizon a été créée en 2005 dans l’état de Rondônia (nord-ouest du Brésil). Elle compte aujourd’hui près de 200 salariés et dispose d’une usine de production moderne et d’une importante succursale à Manaus. Nutrizon a connu une forte croissance depuis 5 ans et s’est progressivement imposée comme un acteur régional majeur de la nutrition animale : avec des positions fortes en aquaculture et une expertise reconnue en petfood et ruminants.

Accélérer le développement de Nutrizon

Les nouveaux territoires de la région Nord du Brésil présentent un fort potentiel en matière d’aquaculture et d’élevage et sont idéalement placés pour favoriser l’exportation de Neovia dans les pays adjacents. Neovia, acteur majeur de la nutrition animale au Brésil, est le premier grand groupe international à investir dans cette région méconnue mais très porteuse. Usine de Rolim de Moura située dans la région de Rondônia (Brésil) « Neovia est un acteur majeur de la nutrition animale au Brésil et plus largement en Amérique Latine. Ce rapprochement va nous permettre d’accélérer le développement de Nutrizon et de faire bénéficier la société des synergies et expertises majeures d’un groupe mondial » souligne Savio Franzner, Directeur Général de Nutrizon.

Renforcer l’offre de Neovia à l’international

Des positions fortes en aquaculture, pet food, ruminants et un potentiel export renforcé Nutrizon dispose d’une forte compétence en aquaculture et bénéficie d’une expertise rare dans l’alimentation d’espèces tropicales régionales : Tambaqui, Pirarucu. Cette expertise complète les savoir-faire aquacoles de Neovia au niveau mondial et renforce son offre dans un contexte d’accélération rapide de la demande en Amérique Latine. Par ailleurs, l’acquisition de Nutrizon renforce les positions de Neovia en pet food et alimentation ruminants. Elle va également permettre à la société de renforcer son activité export au Brésil (Bolivie, Pérou, Equateur, …) et de bénéficier pleinement de la position de carrefour routier et fluvial du nord-ouest du pays.

Hubert de Roquefeuil, président de Neovia, conclut : « Nutrizon constitue le premier investissement de Neovia (ex InVivo NSA). Le fait que cet investissement ait lieu au Brésil ne doit rien au hasard puisqu’il s’agit d’un pays clé pour notre société, déjà le plus important du secteur sur le marché libre national de la nutrition animale. Grâce à cette acquisition nous renforçons notre empreinte dans la seule zone du Brésil où nous étions peu présents. Audelà, cette acquisition nous permet de diversifier notre offre aquacole mondiale, de renforcer nos positions en pet food et ruminants au Brésil et de donner une nouvelle dimension à notre activité export avec un fort potentiel de croissance dans des pays comme la Bolivie, le Pérou ou l’Equateur ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend