Aller directement au contenu

PAC, un ouf de soulagement pour les agriculteurs.

Chose promise, chose due ! Les agriculteurs vont pouvoir bénéficier d’un peu de répit. En effet, comme le confirme un règlement publié au Journal Officiel de l’Union européenne du 6 août dernier, la Commission européenne a accepté le versement anticipé des aides directes de la PAC, et ce dès le 16 octobre prochain.

Chose promise, chose due ! Les agriculteurs vont pouvoir bénéficier d’un peu de répit. En effet, comme le confirme un règlement publié au Journal Officiel de l’Union européenne du 6 août dernier, la Commission européenne a accepté le versement anticipé des aides directes de la PAC, et ce dès le 16 octobre prochain. Cette avance pourra atteindre 50% des paiements des soutiens directs (soit les DPU, les aides à la surface et les primes ovines et caprines). Concernant les éleveurs de bovins viandes, la Commission autorise les Etats membres à octroyer 80% du montant des avances (prime vache allaitante, prime à l’abattage). Rappelons que la France avait fait la demande de ces avances dès le 17 mai dernier au cours du Conseil des ministres de l’Agriculture.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend