Aller directement au contenu

Pain industriel : stop au suremballage

Les industriels du secteur de la boulangerie ont la main lourde sur l'emballage. C'est ce que révèle une étude publiée dans le Journal of Food Packaging and Shelf Life, qui s'est intéressée à l'épaisseur des films plastiques des emballages des pains industriels de blé dur.

Les industriels du secteur de la boulangerie ont la main lourde sur l’emballage. C’est ce que révèle une étude publiée dans le Journal of Food Packaging and Shelf Life, qui s’est intéressée à l’épaisseur des films plastiques des emballages des pains industriels de blé dur. Selon les chercheurs, les petites et moyennes entreprises ont tendance à trop emballer leurs produits.
 
 

Emballage du pain : un film plastique 20 % plus fin sans impact sur la conservation

Les résultats de cette étude ont montré que l’épaisseur des films d’emballage pourrait être réduit de 20 % sans pour autant compromettre la conservation du pain, durant 103 jours. Les résultats étaient en effet similaires pour les emballages classiques et ceux dont l’épaisseur était moindre, tant pour la couleur que pour les capacités de rétention d’eau ou l’hydratation de la mie.  
 

Des coûts de production réduits

Un emballage à l’épaisseur réduite pourrait de plus permettre aux industriels d’abaisser leurs coûts de production et la gestion de leur stock. Le cycle de vie du produit serait également plus durable, affirme les chercheurs de l’université de Catane (Italie).
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend