Aller directement au contenu

Pernod Ricard perd ses bulles.

Le groupe Pernod Ricard a annoncé, ce lundi, sa volonté de céder plusieurs de ses marques de vins néo-zélandais telles que « Lindauer » (vin pétillant brut) via son entité « Pernod Ricard New Zealand ». Ce programme de cession, estimé à un milliard d'euros vise notamment à recentrer les activités du groupe au profit de ses marques de …

Le groupe Pernod Ricard a annoncé, ce lundi, sa volonté de céder plusieurs de ses marques de vins néo-zélandais telles que « Lindauer » (vin pétillant brut) via son entité « Pernod Ricard New Zealand ». Ce programme de cession, estimé à un milliard d’euros vise notamment à recentrer les activités du groupe au profit de ses marques de Whisky et de Vodka, « Chivas » et « Absolut ». Le groupe espère grâce à ce projet, développer la notoriété des deux marques et faire d’elles, des emblèmes phares du marché. Les nouveaux acquéreurs, un consortium d’acheteurs constitué de Lion Nathan New Zealand et d’Indevin, ont déjà effectué la transaction pour un montant de 47 millions d’euros. Par ailleurs, Ricard, le co-leader mondial des Vins et spiritueux, s’est aussi séparé récemment de sa marque de cognac « Renault ». Une opération dont le montant s’élève à 10 millions d’euros.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend