Aller directement au contenu

Philippe-Loïc Jacob reconduit à la présidence du conseil d’administration d’Eco-Emballages

A l'issu du conseil d'administration d'Eco-Emballages, Philippe-Loïc Jacob reprend ses fonctions de président du CA, avec de nouveaux challenges.

Philippe-Loïc Jacob reconduit à la présidence du conseil d’administration d’Eco-Emballages
A l’issu du conseil d’administration d’Eco-Emballages, Philippe-Loïc Jacob reprend ses fonctions de président du CA, avec de nouveaux challenges.

Le Conseil d’administration d’Eco-Emballages, composé de 18 administrateurs, 7 censeurs et représentant les principaux secteurs de la consommation, de la distribution et les filières matériaux, a reconduit Philippe-Loïc Jacob dans ses fonctions de président du conseil d’administration d’EcoEmballages pour une durée de 3 ans.

Il entame ainsi son 3ème mandat à la tête d’Eco-Emballages. 25 ans après les rapports Riboud et Beffa qui instauraient le principe de la responsabilité élargie des producteurs (REP), Eco-Emballages représente 50 000 clients et un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros pour développer le recyclage des emballages ménagers en partenariat avec les communes et les collectivités locales. En 2015, 3,25 millions de tonnes ont été recyclées, soit 2,1 millions de tonnes de CO2 évitées, l’équivalent de plus d’1 million de voitures en circulation en moins.

Durant l’agrément 2011/2016, Philippe-Loïc Jacob a défendu l’équité et l’efficacité de ce modèle mutualisé. L’équité, c’est d’abord de s’assurer que toutes les entreprises payent ce qu’elles doivent en fonction de l’impact environnemental de leurs emballages. Ainsi une politique rigoureuse de clarification du périmètre contributif, de contrôle et de prospection ont permis d’augmenter le gisement contribuant et de procéder à deux baisses de tarif consécutives de 2,5% en 2015 et 2016. La Cour des comptes a d’ailleurs salué la rigueur de la gestion d’EcoEmballages dans ses 2 précédents rapports datés de décembre 2013 et janvier 2016.

Un expert de l’agroalimentaire

En matière d’efficacité, Philippe-Loic Jacob s’est mobilisé pour un plan de relance ambitieux visant à doubler le taux de recyclage des plastiques et à améliorer les performances de tri dans les villes. Il a également initié un projet de rapprochement avec Ecofolio, l’éco-organisme des papiers, dans le but de répondre toujours mieux aux attentes des entreprises pour recycler plus au meilleur coût. « Chez Eco-Emballages, nous sommes convaincus que l’on peut recycler plus sans augmenter les coûts. Les entreprises attendent un retour sur l’investissement environnemental de leur contribution. Mon rôle est d’assurer la sobriété de la dépense, au service de l’intérêt général » a indiqué PhilippeLoïc Jacob.

Âgé de 51 ans, Philippe-Loïc Jacob est diplômé de l’Ecole de Management de Lyon. Il débute sa carrière au sein du Groupe Danone en 1986 et occupe successivement les fonctions de Directeur à la Direction du Développement, Directeur Général de Aguas Danone Mercosur, puis Directeur de la Stratégie et des Acquisitions du pôle Boissons. En 2002, il devient Directeur Délégué à la Présidence puis est nommé en 2004, Secrétaire général du Groupe, poste qu’il occupe jusqu’en 2009. Philippe-Loïc Jacob est également membre de la Commission Déléguée et du Conseil d’administration de la Fondation Daniel et Nina Carasso, fondation privée du fondateur de Danone.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
La blockchain en passe de révolutionner l'agroalimentaire ?

C'est LA tendance majeure du secteur agroalimentaire. Au cœur des enjeux économiques actuels, la blockchain apparaît comme étant la technologie pouvant révolutionner la traçabilité des produits. Comment la blockchain permet-elle d’améliorer la supply chain …

Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par les performances des flux de marchandises et d’information, du sourcing au client final sur l’ensemble des processus de la supply chain. De nombreuses entreprises l'ont déjà compris. Le transport et …

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend