Aller directement au contenu

Plus de halal pour Herta !

Il y a quelques années, Herta (marque du groupe Nestlé) avait décidé de se lancer sur le marché du halal en proposant notamment des knackis. Début 2011, un scandale avait éclaté lorsqu’un rapport d’analyses avait révélé que ces fameuses knackis contenaient des traces d’ADN de porc.

Il y a quelques années, Herta (marque du groupe Nestlé) avait décidé de se lancer sur le marché du halal en proposant notamment des knackis. Début 2011, un scandale avait éclaté lorsqu’un rapport d’analyses avait révélé que ces fameuses knackis contenaient des traces d’ADN de porc. Selon le site Alkanz, la société a alors raté sa communication de crise, préférant « la politique de l’autruche au respect » des consommateurs. Cette polémique, couplée à des ventes trop faibles sur le segment du halal, ont poussé Herta à prendre la décision de se retirer complètement de ce marché.

Ainsi, selon LSA, les pâtes à tarte halal du groupe, qui sont les derniers produits halal de la marque distribués en grandes surfaces, devraient progressivement disparaître d’ici la fin du mois.

 

Herta n’est pas la seule marque à être confrontée à des difficultés sur ce segment sous haute tension. Ainsi, selon le site Alkanz, Socopa est toujours blacklisté par Casino, Fleury Michon s’interroge, Zakia halal a changé de certificateur, quittant celui qui certifiait les produits Herta, et Elsaada aurait vu quatre produits sur cinq analysés contenant du porc. Pour le site, une restructuration du marché du halal est à venir, au bénéfice des consommateurs. Quelles marques parviendront à se maintenir sur ce marché difficile ?


Source : agro-media.fr avec LSA (Julie Delvallée) et Alkanz.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend