Aller directement au contenu

Le pôle agroalimentaire des Mousquetaires lance « Agro Performance Plus 2020 »

Objectifs d'Agro Performance Plus 2020 : améliorer la performance d’Agromousquetaires à hauteur de 100 millions d’euros d’ici 2020 en diminuant les coûts de production et en renforçant la qualité des produits fabriqués par ses unités de production.

Le pôle agroalimentaire des Mousquetaires lance « Agro Performance Plus 2020 »
En Bretagne, à Vitré, la région est venue à la rencontre des apprentis et des équipes de formation de l’Ecole des Métiers de l’Alimentation (EMA), le pôle apprentissage d’Agromousquetaires.

Pour ce faire, ce projet s’appuie sur le déploiement d’axes de développement ambitieux et sur la mise en place d’une organisation interne plus structurée, composée de services experts.

Après le succès de Cap performance 2015 qui a permis entre 2011 et 2015 d’augmenter son chiffre d’affaires total de 32,5 % à 4 milliards d’euros, Agromousquetaires lance A2P2020. Celui-ci vise à améliorer la performance économique et industrielle des 64 sites de production des Mousquetaires avec un objectif de 100 millions d’ici à 2020.

Pour cela, l’amélioration de la performance commerciale constitue un axe de travail essentiel. Dans un contexte de guerre des prix marqué par des promotions toujours plus nombreuses sur les marques nationales et une baisse des ventes de MDD, il devient en effet nécessaire d’accroître la compétitivité dans la fabrication des marques propres d’Intermarché et de Netto. Cela passera par la réduction des dépenses futiles mais également par les innovations et le développement de produits premium.

Optimisation des achats et performance industrielle

Les ventes hors groupe (à l’export notamment en Europe et dans la restauration hors foyer) sont également un axe stratégique de diversification. Autre volet du plan A2P2020 : l’optimisation des achats. Avec 64 sites de production en France, cette optimisation passera avant tout par la massification, la standardisation des références et la mise en place de plans de progrès avec les fournisseurs de matières premières ou d’emballage. La performance industrielle constitue le troisième levier d’action. Basée sur un diagnostic précis des filières et des unités de production, elle s’articule autour de trois axes forts : le rendement et la saturation des lignes de production, la réduction des pertes, la formation des équipes et la mise en place d’outils autour des méthodes de lean management. La création d’une Supply chain globale et collaborative permettra, quant à elle, de mettre à profit la taille d’Agromousquetaires et ainsi réduire les coûts, améliorer la planification des productions et des ventes mais également de massifier les réseaux logistiques.

Le développement d’une politique de sécurité des personnes et des biens très ambitieuse, impliquant toute la ligne managériale, apparaît également comme un axe essentiel. Objectifs : diminuer de 20 % par an les accidents de travail et réduire les sinistres. C’est pourquoi un référentiel unique sera créé et des audits seront réalisés par une équipe interne.

Améliorer la synergie entre les acteurs

L’harmonisation des fonctions administratives constitue le dernier volet du plan A2P2020. En effet, une meilleure synergie entre les acteurs permettra un fonctionnement plus efficace et une homogénéisation des procédures. Cela intégrera notamment la mise en place d’un ERP garantissant une fiabilisation des données, une simplification des échanges et une automatisation des reportings. Pour ce faire, Agromousquetaires s’est adjoint des partenaires de poids, leaders du secteur comme SAP, CGI pour l’intégration et EY pour l’accompagnement.

Construit de manière collaborative au sein d’Agromousquetaires, A2P2020 vise à renforcer la Direction du pôle agroalimentaire des Mousquetaires par le biais de promotions internes et le recrutement de nouveaux experts. Cette évolution dans l’organisation s’appuie sur les forces locales des 64 unités de production et la montée en compétence des hommes et des femmes qui y travaillent. C’est pour cela, qu’au-delà de l’Université Agromousquetaires créée en 2014, une équipe interne dédiée à la conduite du changement sera mise en place. Ce projet, présenté lors d’une convention en février dernier à l’ensemble des cadres d’Agromousquetaires, a recueilli l’adhésion de prés de 100 % d’entre eux.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend