Aller directement au contenu

Porc : Les jeunes agriculteurs de Bretagne et la FRSEA disent « stop » à l’explosion des prix

Les éleveurs de porc de la FRSEA et des JA se sont armés de leur plume pour écrire à l'Etat et lui demander une régulation des prix qui les asphyxient toujours plus.

Porc : Les jeunes agriculteurs de Bretagne et la FRSEA disent « stop » à l’explosion des prix
Réguler les prix pour le permettre de souffler, c’est la revendication des éleveurs de porc.

Filière en crise, région soumise aux rudesses de l’économie : les éleveurs de porcs et syndicats Bretons s’indignent face aux hausses de prix successives et réclament un moratoire.

Après les opérations coup de poing et les manifestations, la FRSEA et les JA prennent leur plume et s’allient pour faire publier un communiqué alarmiste sur la situation de leurs élevages et demandent à l’Etat de réagir.

Un manque à gagner de 50 000 € pour un élevage français moyen

« Au cours actuel de 1,25 €/kg, le prix du porc est très inférieur au coût de production qui s’élève à 1,55 €. En rythme annuel, la perte atteint 50.000 € pour un élevage français moyen », expliquent la FRSEA et les JA.

Asphyxiés par des prix qui ne cessent de grimper pour eux et baisser à la consommation, les éleveurs bretons de porcs veulent que l’Etat s’engage davantage et « régule les prix ». Reste à savoir si Stéphane Le Foll a reçu le message.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend