Aller directement au contenu

Porcs allemands et français, tous égaux ?

Les Danois, les Néerlandais et les Belges l’ont bien compris : l’équivalence avec le référentiel allemand QS (pour « Qualitat und Sicherheit ») est un facteur essentiel pour exporter des viandes porcines vers l’Allemagne, tant pour l’industrie de transformation que pour la grande distribution.

Les Danois, les Néerlandais et les Belges l’ont bien compris : l’équivalence avec le référentiel allemand QS (pour « Qualitat und Sicherheit ») est un facteur essentiel pour exporter des viandes porcines vers l’Allemagne, tant pour l’industrie de transformation que pour la grande distribution. Aussi, lors du dernier comité d’export d’Inaporc, le SNIV-SNCP a pris la décision d’engager une vraie démarche de filière pour obtenir l’équivalence entre le référentiel allemand QS et les viandes porcines françaises (qu’il s’agisse des référentiels VPF ou QT). En effet, aujourd’hui, 90% des productions porcines et avicoles allemandes sont estampillés QS, référentiel privé mis en place dès 2001 à l’initiative de la distribution et concernant surtout les secteurs de la viande et des fruits et légumes. En s’attribuant les compétences d’un cabinet expert qui a déjà travaillé sur la question, l’interprofession appelle toutes les entreprises intéressées par ce groupe de travail Inaporc à y participer.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend