Aller directement au contenu

Prix du lait : chaud bouillant.

Les négociations entre producteurs et industriels sur le prix du lait ont été très houleuses en ce début de printemps, que cela soit au Ministère de l’Agriculture ou en région. A Toulouse, selon la Dépêche du Midi, « Certains jeunes agriculteurs ont pleuré. En fin de réunion, une bouteille de lisier a volé », explique Frédéric Nicole, secrétaire …

Les négociations entre producteurs et industriels sur le prix du lait ont été très houleuses en ce début de printemps, que cela soit au Ministère de l’Agriculture ou en région. A Toulouse, selon la Dépêche du Midi, « Certains jeunes agriculteurs ont pleuré. En fin de réunion, une bouteille de lisier a volé », explique Frédéric Nicole, secrétaire général adjoint des Jeunes Agriculteurs aveyronnais. Finalement, un accord a été trouvé au niveau national et devrait momentanément calmer la situation. La convention signée en juin 2009 entre les deux parties sera respectée pour le second trimestre prévoyant une hausse des prix de 5,7 à 12 %, avec une moyenne à 9%, soit 21 à 22 € de plus pour 1 000 litres de lait. Mais le débat risque de revenir dès le prochain trimestre. Pendant ce temps, Lactalis a racheté la plus grande entreprise fromagère d’Espagne, Ebro Puleva, et les salariés d’Entremont s’inquiètent des conditions de reprise de Sodiaal. Les exigences des producteurs et les grandes manœuvres des industriels risquent de faire vite remonter la température …

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend