Aller directement au contenu

Produits frais : une étiquette pour détecter l’altération

Le centre finlandais de recherche VTT a développé un capteur permettant de détecter l'éthanol au sein des emballages de produits frais.

Produits frais : une étiquette pour détecter l’altération
Plus de 100 tonnes de produits altérés ont été gaspillés en 2014 en Europe.

Un capteur capable de détecter l’éthanol dans les emballages : voilà ce qu’a mis au point le centre de recherche finlandais VTT, dans le cadre du projet européen SusFoFlex « Smart and sustainaible Food packaging utilizing Flexible printed intelligence and materials technologies ».

L’éthanol serait, avec le dioxyde de carbone, le premier responsable de la dégradation des fruits fraîchement coupés, dans leur emballage. Mieux contrôler la qualité et l’altération de ces produits pourrait permettre de réduire leur gaspillage.

Une lecture de l’étiquette via smartphone

Cette étiquette intelligente sera directement intégrée à l’emballage, permettant ainsi au consommateur de connaître l’état du produit. « Pour permettre la lecture du système, une puce RFID (Radio-frequency identification) a été ajoutée, ce qui permet une lecture par le smartphone. Le capteur transmet l’information sur la fraîcheur du produit dans l’emballage de la sortie de l’usine de production jusqu’au réfrigérateur du consommateur. L’ensemble des données peuvent être stockées sur le cloud, ce qui permet de comparer la qualité du produit tout au long de sa durée de vie », explique Process Alimentaire.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend