Aller directement au contenu

Progression de la consommation de sel.

Entre l’évolution des modes de vie et le Programme National Nutrition Santé, les saliniers avaient perdu 16% de chiffre d'affaires en huit ans, selon SymphonyIRI. Les recommandations des autorités sanitaires ont, en effet, conduit les français à consommer moins de sel, et ont engagé les professionnels de l’agroalimentaires

Entre l’évolution des modes de vie et le Programme National Nutrition Santé, les saliniers avaient perdu 16% de chiffre d’affaires en huit ans, selon SymphonyIRI. Les recommandations des autorités sanitaires ont, en effet, conduit les français à consommer moins de sel, et ont engagé les professionnels de l’agroalimentaires à réduire les teneurs en sel dans leurs aliments et plats cuisinés. Mais depuis deux ans, les ventes progressent. En 2010, le marché du sel atteignait 67,6 millions d’euros (hors hard discount), en croissance de +6% en valeur (+2,3% en volumes), une progression en partie due au « fait maison » ; une valorisation du marché qui profite aux sels de terroirs et aux spécialités à base d’herbes ou d’épices. Cérébos et La Baleine, les leaders du marché multiplient les actions marketing (relooking, nouveau  logo, nouveau slogan…) et les innovations pour se démarquer.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend