Aller directement au contenu

Quick soulève un tollé après sa décision de laisser les sodas en libre-service

Généreuse, la chaîne de fast food, Quick, a décidé de lancer un système de soda à volonté dans ses restaurants. Une bonne nouvelle ?

Quick soulève un tollé après sa décision de laisser les sodas en libre-service
Quick ouvre les vannes ! Soda à volonté et supplément polémique !

Les sodas sont indispensables pour accompagner un burger au fast food mais Quick a décidé de pousser le bouchon un peu plus loin encore et veut lancer un système de sodas en libre-service. Une décision qui fait polémique, les risques sur la santé sont pointés du doigt.

Un menu double cheese sans son éternel Coca-Cola ? Quasiment impensable pour bon nombre de consommateurs de fast-food. Bien que chacun sait que les sodas sont responsable des quelques (plus ou moins gros) soucis de santé, tout le monde en consomme à petites doses. Or, la chaine belge de restauration rapide, Quick, a décidé d’ouvrir en libre-service ses distributeurs de boissons. L’idée ne fait pas bondir de joie les clients.

La junk food en illimité

Vous connaissez certainement le principe de l’open bar, vous payez une certaine somme et vous pouvez alors boire (presque) sans limite. Quick veut faire sensiblement la même chose avec ses sodas – Pepsi, Gini, Orangina, 7UP et Pulco – pour l’achat d’un menu c’est boisson à volonté.

La junk-food peut pourtant faire des dégâts sur la santé. Dans une canette de cola de 50cl (quelle que soit la marque) il y a l’équivalent de 16 morceaux de sucre ! Un quantité qui en dit long sur les risques de développement du diabète et autres maladies endocrinologiques qui en découlent. Au début des années 2000, un documentaire signé Morgane Spurlock et baptisé Super Size Me, détaillait minutieusement les problèmes de santé liés à une consommation abusive de junk food.

Une stratégie commerciale ?

Quick qui se met soudainement à jouer les bons samaritains ? C’est toujours étonnant de la part d’une société qui n’a pas besoin de ça pour fidéliser sa clientèle. Ce libre-service du soda, c’est en réalité la réponse du géant du fast-food à tous ceux qui considéraient que les prix des menus étaient parfois trop élevés par rapport à leurs contenus.

Un peu à la manière de KFC ou Subway, Quick veut « en donner pour leur argent » à ses clients. Les désappointés de Mc Donald’s ou de Burger King pourront toujours aller noyer leur déception dans les litres de Pepsi ou 7UP ! Au détriment de leur santé ? Un autre débat…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend