Aller directement au contenu

Relancer la production de votre PME grâce à l’OEE (ou TRG) avec Tiflex

«L’Overall Equipment Effectivness (OEE ou TRG en français) est une mesure des meilleures pratiques pour déterminer l’efficacité et l’efficience d’un processus de production. Elle permet de comparer la performance d’un équipement à celle d’équipements similaires, aux normes de l’industrie ou même aux résultats obtenus pour différentes équipes travaillant sur le même équipement», explique Tiflex, expert en développement de solutions de marquage industriel notamment à destination …

Relancer la production de votre PME grâce à l’OEE (ou TRG) avec Tiflex
L’OEE aide à comprendre ce qui fonctionne dans une chaîne de production et ce qui ne fonctionne pas. Il met, entre autres en lumière les points faibles et les obstacles à une production efficace.

«L’Overall Equipment Effectivness (OEE ou TRG en français) est une mesure des meilleures pratiques pour déterminer l’efficacité et l’efficience d’un processus de production. Elle permet de comparer la performance d’un équipement à celle d’équipements similaires, aux normes de l’industrie ou même aux résultats obtenus pour différentes équipes travaillant sur le même équipement», explique Tiflex, expert en développement de solutions de marquage industriel notamment à destination du secteur agroalimentaire. 

«L’OEE n’est pas seulement un outil pour les grandes entreprises ; il peut aider les fabricants de toutes tailles à s’améliorer en leur fournissant une meilleure compréhension des pertes de production, afin que vous puissiez prendre les bonnes décisions pour améliorer l’efficacité et réduire les frais d’exploitation», précise l’expert. 

Afin de relancer la production après cette période de crise et de rester concurrentiel sur un marché en croissance, l’entreprise conseille ainsi aux PME de se tourner vers des équipements industriels intégrant cette démarche. 

Où améliorer les procédés de fabrication

L’OEE aide à comprendre ce qui fonctionne dans une chaîne de production et ce qui ne fonctionne pas. Il met en lumière les points faibles et les obstacles à une production efficace. Il permet de voir les problèmes de qualité qui provoquent des rejets de la part des clients et les processus qui ralentissent les opérateurs. Comprendre si un processus de production ou un actif est efficace ou non permet ainsi de prendre des mesures pour l’améliorer. 

L’OEE vous aidera donc à identifier les goulots d’étranglement dans le processus et à lancer des projets d’amélioration continue. En mesurant l’amélioration de l’OEE, vous pouvez également suivre l’impact des changements de processus ou d’autres initiatives.

Gérer les six pertes majeures

L’objectif de l’OEE est d’identifier, de réduire ou même d’éliminer les six grandes pertes de la gestion de la production. Ce sont les causes les plus courantes de perte de productivité liée à l’équipement dans le secteur manufacturier : arrêts planifiés et non planifiés ; configuration et réglages ; petits arrêts dû aux changements d’outillage ; vitesse réduite de la ligne ; rejets au démarrage ; rejets en production. «En termes simples, cela signifie que l’OEE peut vous aider à réduire les coûts liés aux temps d’arrêt, aux rejets et aux défauts. Cela peut dégager de nombreux avantages par rapport à la concurrence» explique Tiflex. 

Obtenir un retour sur investissement

L’OEE vous aide également à obtenir un retour sur investissement plus rapide sur vos équipements. A condition que vous considériez chaque équipement sur votre chaîne de production comme un investissement. Lorsque vous investissez dans cet équipement, vous évaluez le temps qu’il vous faudra pour obtenir un retour sur investissement (ROI). Pour obtenir le maximum de retour sur investissement dans les plus brefs délais, vous devez ainsi vous assurer que l’équipement est utilisé de manière optimale. C’est précisément ce que OEE se propose de faire. 

Visualiser la performance

Autre avantage, l’OEE vous aide à visualiser la performance. Il vous permet de voir les facteurs réels derrière les problèmes de production, plutôt que de vous fier à votre instinct. «Là où l’OEE aide vraiment les PME, c’est en filtrant les sources les plus importantes de pertes de productivité en un seul score en pourcentage. Ainsi, vous pouvez facilement voir ce qui fonctionne et où vos priorités à court et à long terme devraient être», indique Tiflex.

Maximiser la productivité de la main-d’œuvre

Si vous considérez l’OEE comme un outil de gestion, celui-ci vous permettra d’identifier les raisons des temps d’arrêt de l’opérateur, de détecter les longues périodes de changement d’outillage ou de mise en service, de voir les données sur la productivité. «Grâce à ces informations, vous pouvez mieux allouer les ressources, identifier les endroits où il pourrait y avoir une capacité supplémentaire, où de nouvelles embauches sont nécessaires et fournir aux opérateurs un objectif réalisable et en temps réel» poursuit l’expert.

Un avantage concurrentiel

En réduisant les pertes de production (et donc les coûts), l’OEE se veut un outil pour aider les PME à acquérir un avantage concurrentiel. Par exemple, votre ligne de production est capable de produire 100 unités par heure, mais elle ne produit que 70 unités. La note de l’OEE indique pourquoi il y a des pertes, de sorte que vous pouvez apporter des changements pour augmenter la capacité de production.

Améliorer la qualité

Les produits défectueux peuvent être l’une des principales causes de surcoûts pour les producteurs de toutes tailles. «Lorsque vous êtes un challenger, il est essentiel de maintenir une qualité exceptionnelle pour gagner des clients et bâtir une excellente réputation», conseille Tiflex. Cette mesure de la qualité par l’OEE est donnée en pourcentage des bonnes pièces produites par rapport au total des pièces produites, ce qui peut vous aider à déterminer les causes profondes des problèmes et à éliminer les coûts associés à la reprise et au rebut.

En savoir davantage : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend