Aller directement au contenu

RES demande une réévaluation des édulcorants.

Face aux récents résultats de recherche sur les édulcorants, le réseau environnement santé (RES) a demandé, vendredi dernier, à l’agence sanitaire de l’alimentation (Anses) de rapidement réévaluer les édulcorants, notamment l’aspartame. Une lettre sera prochainement adressée à l’association nationale des industries alimentaires (Ania)

Face aux récents résultats de recherche sur les édulcorants, le réseau environnement santé (RES) a demandé, vendredi dernier, à l’agence sanitaire de l’alimentation (Anses) de rapidement réévaluer les édulcorants, notamment l’aspartame. Une lettre sera prochainement adressée à l’association nationale des industries alimentaires (Ania) ainsi qu’au syndicat des entreprises du médicament (le Leem) recommandant l’ajout d’une mise en garde pour les femmes enceintes sur les produits contenant de l’aspartame. Actuellement, la dose journalière admissible (DJA) de l’aspartame fixée par l’Anses est de 40 mg/kg/jour.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend