Aller directement au contenu

Roquefort aux USA, les barrières sont ouvertes.

Le journal officiel américain, the Federal Register, a signé l’arrêt des tensions commerciales entre les Etats-Unis et l’Union européenne sur les importations de produits alimentaires.

Le journal officiel américain, the Federal Register, a signé l’arrêt des tensions commerciales entre les Etats-Unis et l’Union européenne sur les importations de produits alimentaires. « Le représentant au Commerce extérieur a décidé de mettre un terme aux droits de douane supplémentaires imposé en relation avec le différend sur le bœuf aux hormones avec la Commission européenne ». En effet, depuis des années, l’Union européenne refuse d’importer de la viande d’animaux traités aux hormones. En réponse, les Etats-Unis menaçaient de sanctionner les produits alimentaires de l’Union européenne comme le roquefort, mais également des viandes, des fruits et légumes, des champignons, des eaux minérales, du chocolat, du chewing-gum, des graisses, des châtaignes, des céréales ou bien des jus de fruits. Cette annonce est un « signal très positif, une étape bienvenue vers la résolution de ce différend », dans le sens de l’accord signé en mai 2009 entre Bruxelles et Washington, estime la Commission européenne. Prochaine étape : l’élargissement du marché européen au bœuf américain non traité aux hormones et dit « de qualité ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend