Aller directement au contenu

Sangria : une boisson à repositionner

La Sangria a une opportunité en or d'améliorer son image de boisson peu chère et pourrait gagner des parts de marché en Europe, en Asie et aux Etats-Unis.

Sangria : une boisson à repositionner
Les imitations bon marchés font du tors à la Sangria traditionnelle. /Colonnade/ Flickr/

Comment redonner un coup de boost à la Sangria ? La boisson, composée de vin, de fruits tranchés et de sucre est loin d’être une nouveauté. Sa création remonterait à l’Empire romain, lorsque ses habitants plantèrent des vignobles dans la péninsule ibérique.
« Si la Sangria est relativement populaire dans sa région d’origine, sa présence à l’international est très faible et lorsque les touristes en consomment, ce n’est pas toujours celle de meilleure qualité », explique Jonny Forsyth, analyste du secteur boisson chez Mintel, un cabinet d’études de marché, sur Food Navigator.

Sangria : une boisson qui attire les jeunes

«  A l’international, son marché le plus important se trouve aux Etats-Unis, où la boisson est très appréciée des hispaniques , à la fois pour la consommation domestique et hors domicile », ajoute-t-il.
La Sangria attire avant tout les jeunes consommateurs, grâce à son goût sucré et fruité. La boisson se vend essentiellement en Espagne, au Portugal, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou encore au Japon.
« Si la Sangria a bas prix devrait avoir un rôle important dans le développement de la boisson, la Sangria premium sera la clé du succès à long terme, estime l’expert.

Une nouvelle réglementation européenne pour la Sangria

Selon une nouvelle réglementation européenne, seule la Sangria fabriquée en Espagne et au Portugal peut en porter le nom. Cette loi, entrée en vigueur le 1er janvier dernier, devrait empêcher que le marché ne soit inondé par des imitations bon marché. De plus, il existe d’intéressantes variétés régionales de ce vin au fruits traditionnel, ce qui plaît de plus en plus aux consommateurs.
Les recettes varient, selon les fruits ajoutés, le vin (rouge, blanc, rosé) choisi et les spiritueux utilisés pour relever le goût et le degré d’alcool de la boisson.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend