Aller directement au contenu

Scandale du halal en ce début de ramadan.

Canal+ a rediffusé dimanche un reportage précédemment diffusé en octobre 2010. Si lors de la première diffusion il avait été peu relayé par les médias, la seconde diffusion, cette fois-ci en clair, a provoqué la polémique. En effet, on y découvre les diverses tromperies et escroqueries dont sont victimes les consommateurs

Canal+ a rediffusé dimanche un reportage précédemment diffusé en octobre 2010. Si lors de la première diffusion il avait été peu relayé par les médias, la seconde diffusion, cette fois-ci en clair, a provoqué la polémique. En effet, on y découvre les diverses tromperies et escroqueries dont sont victimes les consommateurs de la part des industriels produisant des produits soi-disant halal.

Suite à ce reportage, huit parlementaires de confession musulmane ont décidé hier, lundi 1er août 2011 et premier jour du ramadan, de demander la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur le marché du halal. Ils ont publié un communiqué de presse dans lequel ils « demandent la création d’une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur le marché du halal dont certaines pratiques commerciales peuvent s’apparenter à de l’escroquerie publique, faute d’une législation claire et précise. » Ils ont constaté, à travers le reportage de la chaine cryptée, « plusieurs dysfonctionnement graves, inquiétants et illicites qui ne peuvent rester sans réaction ». En effet « ce sont des millions de français musulmans qui se font escroquer en toute impunité ».

Au centre des accusations, les organismes certificateurs qui sont mis en cause pour leurs pratiques douteuses. Même le partenaire de la Grande mosquée de Paris est pris dans ce tourment. Ces révélations ont entrainé de nombreuses réactions sur le web, le site Al-Kanz  estime ainsi : « De très nombreux musulmans ont dans leur frigo, bien rempli pour le ramadan, des produits haram (illicites), abusivement estampillés halal. »

Rappelons que les produits halal ont explosé ces dernières années chez les industriels. Une récente étude Xerfi évaluait sa valeur à 4 Milliards d’euros et même plus de 5,5 milliards d’euros pour le cabinet Solis. Espérons que toutes ces révélations permettront de mettre de l’ordre dans ce marché.

Retrouvez l’interview du réalisateur du documentaire sur le site Al-Kanz.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend