Aller directement au contenu

Semaine de l’Emploi agroalimentaire : Les entreprises prévoient de recruter près de 4 000 cadres, dans les fonctions de pilotage en production industrielle

Afin de mettre en avant l’attractivité de la filière agroalimentaire, faire connaître ses formations, ses métiers et faciliter les recrutements des entreprises, Pôle emploi, le réseau des ARIA de France, l’ANIA, l’APEC et l’APECITA lancent, du 14 au 18 novembre 2022, la deuxième Semaine nationale de l’emploi agroalimentaire. Premier secteur industriel, l’agroalimentaire est au cœur de l’économie française et …

Semaine de l’Emploi agroalimentaire : Les entreprises prévoient de recruter près de 4 000 cadres, dans les fonctions de pilotage en production industrielle
En un an, les offres d’emploi sur ce secteur ont progressé de 46% toutes régions confondues. ©CEMOI

Afin de mettre en avant l’attractivité de la filière agroalimentaire, faire connaître ses formations, ses métiers et faciliter les recrutements des entreprises, Pôle emploi, le réseau des ARIA de France, l’ANIA, l’APEC et l’APECITA lancent, du 14 au 18 novembre 2022, la deuxième Semaine nationale de l’emploi agroalimentaire.

Premier secteur industriel, l’agroalimentaire est au cœur de l’économie française et représente 1,9% de l’ensemble des salariés en France. Cette filière, qui participe à la souveraineté alimentaire française, a vu sa croissance se poursuivre ces deux dernières années. En 2020, le secteur employait près de 450 000 salariés et comptait plus de 17 000 établissements selon l’INSEE.

En matière d’emploi, les entreprises de la filière ont une dynamique d’embauche importante qui se maintient sur l’ensemble du territoire avec près de 211 100 déclarations préalables à l’embauche réalisées entre juillet 2021 et juin 2022. Une tendance confirmée par la dernière enquête « Besoins en main d’œuvre (BMO) » réalisée par Pôle emploi selon laquelle le secteur industrie agroalimentaire représente 95 560 projets de recrutement en 2022, sur tous types de postes et dans des secteurs d’activité variés. Accessibles à tout niveau de qualification, les métiers de l’agroalimentaire proposent de réelles perspectives d’emploi et de formation, y compris en interne, pour permettre à chacun d’y évoluer et d’exercer durablement ces métiers.

Au cours de cette deuxième Semaine nationale de l’emploi agroalimentaire, près de 550 événements et animations sont organisés, à distance ou en présentiel, sur l’ensemble du territoire. Les visites d’usines et rencontres avec des collaborateurs sont particulièrement mises en avant pour permettre à tous de découvrir la réalité des métiers du secteur.

«Les besoins en recrutement dans le secteur agroalimentaire sont importants et constants. Renouveler cette semaine nationale va nous permettre d’amplifier la dynamique impulsée en Bretagne en novembre 2020. Les 900 agences Pôle emploi et notre réseau de partenaires s’allient et se mobilisent pour faire connaitre cette filière qui peut parfois souffrir d’une image peu positive. L’agroalimentaire d’aujourd’hui n’est plus celle que nous connaissions ! Cette filière s’est adaptée aux habitudes des consommateurs et les process ont évolué. Elle offre de très belles opportunités d’emploi et de carrière. Au-delà de cet événement, les entreprises de l’agroalimentaire savent qu’elles peuvent compter sur nos conseillers tout au long de l’année pour leur apporter des solutions adaptées à leurs besoins en recrutement», explique Frédéric Sévignon, Directeur régional de Pôle emploi Bretagne.

Une filière porteuse d’avenir

Pour Laurent Dulau, président du Réseau des ARIA de France : «Notre volonté commune avec Pôle emploi, l’APEC et l’APECITA est de rappeler que l’agroalimentaire est une filière porteuse d’avenir, riche d’entreprises dans lesquels il fait bon travailler au travers de missions variées : 89% des professionnels de l’agroalimentaire sont fiers de travailler dans ce secteur. Les métiers de l’agroalimentaire font la part belle aux évolutions de carrières dans des environnements de travail différents et méconnus».

Mickaël NOGAL, Directeur général de l’ANIA, rappelle quant à lui que :  «1ère industrie de France avec plus de 17 000 entreprises dont 98% sont TPE/PME réparties sur tout le territoire, le secteur agroalimentaire est également le 1er employeur industriel du pays avec plus de 450 000 salariés. Nos entreprises sont pourtant confrontées à des besoins en recrutement de plus en plus importants avec une pénurie de main-d’œuvre qui va s’accentuer avec les nombreux départs en retraite à venir d’ici 2030. Il est donc primordial de faire évoluer nos modes de recrutement, de poursuivre nos actions en faveur de l’insertion professionnelle de tous les publics, de redorer l’image de nos métiers et de notre secteur».

Olivier Maurin, Délégué régional Apec Bretagne : «On l’oublie parfois mais l’industrie agroalimentaire représente un vivier pour l’emploi cadre. Cette année, les entreprises du secteur prévoient de recruter près de 4 000 cadres, dans les fonctions de pilotage en production industrielle, parmi les métiers de la qualité, pour des postes de la distribution mais aussi pour les fonctions support. Ainsi, en un an, les offres d’emploi sur ce secteur ont progressé de 46 % toutes régions confondues ! (…) Face aux transformations digitales, sociétales et environnementales du secteur, dans un climat géopolitique incertain, les entreprises agroalimentaires ne cessent de se réinventer. Nous sommes là pour les accompagner et faciliter la rencontre avec les compétences cadres qu’elles recherchent pour continuer d’innover et répondre au mieux aux attentes des consommateurs».

Pour Mylène Gabaret, Directrice de l’Apecita :  «Au-delà de l’image de la multinationale, le secteur agroalimentaire regroupe majoritairement des PME-PMI générant de multiples emplois de proximité. Avec près de 450 000 salariés répartis sur environ 17 000 entreprises, auxquels il faut intégrer 2,4 millions d’emplois indirects ; La France dispose de la 5ème industrie agroalimentaire mondiale».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend