Aller directement au contenu

Senegral : Senoble et Agrial s’associent dans les produits laitiers !

Senegral, tel sera le nom de la nouvelle société que s’apprête à créer le groupe agroalimentaire Senoble. Et l’objectif affiché est clair : renforcer le pôle yaourt de l’entreprise. C’est pourquoi le groupe spécialisé dans les produits laitiers et desserts a annoncé vouloir créer, avec la coopérative agroalimentaire Agrial,

Senegral, tel sera le nom de la nouvelle société que s’apprête à créer le groupe agroalimentaire Senoble. Et l’objectif affiché est clair : renforcer le pôle yaourt de l’entreprise. C’est pourquoi le groupe spécialisé dans les produits laitiers et desserts a annoncé vouloir créer, avec la coopérative agroalimentaire Agrial, une nouvelle entité qui portera donc le nom de Senegral.

Elle sera détenue à parts égales par les deux partenaires, et elle sera dirigée par le PDG de Senoble, Marc Senoble. Avec des activités apportées représentant une valeur de 300 millions d’euros de la part de Senoble, la nouvelle société détiendra notamment quatre usines françaises du groupe familial : Jouy dans l’Yvonne, Château Salins en Moselle, Gruchet en Seine-Maritime et Lorris dans le Loiret. Leurs productions sont des yaourts, des fromages blancs, crèmes fraîches et desserts. Senegral se concentrera sur le marché des MDD, celui de la France, de l’Allemagne et du Bénélux. Le groupe agroalimentaire entend bien « poursuivre activement sa stratégie d’investissement, tant en France qu’à l’étranger ».

Rappelons qu’avec ses 1,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010, Senoble est tout de même le troisième fabricant de produits laitiers et desserts frais au niveau national. C’est notamment à lui que l’on doit les produits Weight Watchers. De son côté, l’entreprise agroalimentaire Agrial est présente dans le lait, mais également dans les légumes (Florette), les boissons (Loïc Raison) ou encore la volaille. Son chiffre d’affaires en 2011 totalise 2,3 milliards d’euros.

Selon le site daily-bourse.fr, M. Senoble s’est déclaré « particulièrement heureux d’accueillir Agrial » et juge que la coopérative laitière bénéficiera à travers ce rapprochement d’un « débouché valorisant au mieux sa collecte laitière », et assurant « la pérennité de l’approvisionnement [de Senoble] à long terme ». Quant à Senoble, ce rapprochement lui permettra d’élargir sa présence sur les marchés internationaux. Pour information, Agrial collecte aujourd’hui 500 millions de litres de lait par an dans le Grand Ouest.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend