Aller directement au contenu

Siebert, ou la volaille de l’Est.

La société d'abattage et de transformation de volailles Bruno Siebert envisage la construction d’une nouvelle extension de son site Ergersheim (Bas-Rhin). Un nouvel investissement qui intervient cinq ans après la restructuration de son abattoir de volailles, la modernisation de son atelier de découpe et la création d’une usine de transformation.

La société d’abattage et de transformation de volailles Bruno Siebert envisage la construction d’une nouvelle extension de son site Ergersheim (Bas-Rhin). Un nouvel investissement qui intervient cinq ans après la restructuration de son abattoir de volailles, la modernisation de son atelier de découpe et la création d’une usine de transformation. Une opération qui avait coûté pas moins de 15 millions d’euros. Il faut dire que l’entreprise fait vivre une grande partie de la filière avicole alsacienne et se montre force de proposition pour développer l’élevage dans la région. En plus de l’agrandissement Bruno Siebert entend créer son propre centre de formation.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend