Aller directement au contenu

Terrena peut compter sur sa marque « La Nouvelle Agriculture » pour booster sa croissance

La marque « La Nouvelle Agriculture » de Terrena doit atteindre 50% des activités de la coopérative en 2025, c'est l'objectif que s'est fixé le français.

Terrena peut compter sur sa marque « La Nouvelle Agriculture » pour booster sa croissance
Terrena accélère sa stratégie de développement en créant deux nouvelles marques.

La coopérative Terrena a lancé sa marque « La Nouvelle Agriculture » en 2008 et elle connaît un succès croissant parmi les adhérents de la coopérative, auprès des industriels de l’agroalimentaire et auprès de la distribution.

Le succès de « La Nouvelle Agriculture », marque de la coopérative Terrena, est un succès. Boostée par la demande croissante des consommateurs et fondée sur une demande croissante des consommateurs pour plus de transparence, « La Nouvelle Agriculture » propose un modèle de production agricole innovant, garantissant l’origine et la qualité des produits dont l’agriculteur est le garant, en visant le meilleur rapport qualité/prix, explique le groupe. Finalement, tout ce que recherchent consommateurs et – à l’autre bout de la chaîne de production – les producteurs.

Une marque qui rapproche les consommateurs et les producteurs

Pour Terrena, il s’agit de rétablir un lien le plus direct possible entre celui qui produit et celui qui consomme. Sa marque « La Nouvelle Agriculture » est une offre globale qui s’adresse à l’ensemble de la chaîne, de l’agriculteur au consommateur. Au niveau des agriculteurs, Terrena a investi depuis 2008 plus de 20 millions d’euros pour développer des solutions innovantes leur permettant d’améliorer la traçabilité, la qualité et le rapport qualité prix de leur production.

Trois projets majeurs lancés en 2014 : le porc « La Nouvelle Agriculture » avec Système U, le lapin « La Nouvelle Agriculture », toujours avec Système U et la farine « La Nouvelle Agriculture », des succès auprès des consommateurs.

50% de l’activité de Terrena issue de « La Nouvelle Agriculture » en 2025 ?

Depuis le début d’année 2015, une cinquantaine d’artisans boulangers ont intégré dans leur recette l’une des 4 farines « La Nouvelle Agriculture » issue du blé produit par 115 agriculteurs des Pays de la Loire. 50% de l’activité de Terrena issue de La Nouvelle Agriculture. Dans dix ans, l’objectif de Terrena est que plus de 50% de son activité soit issue de « La Nouvelle Agriculture », une gageure ? Pas forcément.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend